Le Père Bocco est originaire du Bénin. Il est venu en France durant les 2 mois d’été pour assurer le remplacement d’un prêtre sur la commune de Noyal- Sur-Vilaine. Ayant eu vent de l’action de l’association, un contact est établi avec la présidente.

Lors de leur rencontre, le Père Bocco lui fait part de ses problèmes concernant la scolarisation des enfants des villages de sa paroisse, située dans le centre du Bénin. « Seuls 20 % des enfants continuent après le CM2, du fait de l’éloignement du collège et du coût » , souligne t-il.
Pour y remédier, le Père Bocco crée il y a quelques années un internat pour accueillir 30 enfants les plus défavorisés. Mais reste à financer les frais scolaires et les fournitures, préalables incontournables pour l’inscription des enfants au collège.
Soucieuse d’aider ces enfants, l’association Espoirs d’Enfants lui a marqué son soutien en septembre dernier en lui offrant un premier chèque de 360 euros pour couvrir les achats de fournitures scolaires.
Reste à financer les frais de scolarité des 30 enfants.